Driver.africa

Africa's largest car platform

#image_title

La Mini Cooper classique avec changement de moteur Honda sonne bien sur le dyno

En 1979, l’Austin Mini Cooper était disponible avec une gamme de moteurs à quatre cylindres. Nous ne savons pas exactement ce qu’est la Mini violette dans ce nouveau Hoonigan vidéo avait à l’origine sous le capot. Mais nous savons qu’il n’était ni aussi gros ni aussi puissant que le quatre cylindres japonais qui équipe actuellement cette machine britannique emblématique.

Plus précisément, le moteur est un quatre cylindres Honda D16 de 1,6 litre. C’est la version à simple arbre à cames en tête, et oui, c’est un VTEC. Selon la vidéo, le moteur provient du Japon et a été choisi pour sa taille, car le D16 s’intègre parfaitement dans le compartiment moteur de la Mini sans modifications importantes de la voiture. Cependant, ce moulin utilise l’espace dans la roue côté conducteur pour l’alternateur. En fait, c’est le passagers côté car il s’agit d’une Mini conduite à droite.

Vous ne trouverez pas de turbocompresseurs, de surpresseurs ou d’oxyde nitreux sur cette version. En fait, on dit que le moteur est entièrement stocké pour les corps de papillon individuels et un système de gestion Hondata s300. La puissance passe au sol via une transmission manuelle, entraînant des roues SSR de 10 pouces à l’avant. L’intérieur comprend un groupe d’instruments numériques AEM et une sellerie personnalisée. Sinon, c’est une Mini confortable et discrète avec une surtension saine.

Ce qui nous amène au cœur de ce clip, car Hoonigan est Essayez tout la série consiste à deviner la puissance des roues. Si vous n’avez pas encore regardé la vidéo, le moment est peut-être venu de couvrir votre pari sur la puissance de frappe de ce D16. En version d’origine, le SOHC VTEC était initialement évalué à environ 129 ch au vilebrequin. Compte tenu de la perte de transmission de 15% par la transmission manuelle, cela équivaudrait à une lecture de puissance au volant d’environ 110. Mais ce moteur n’est pas entièrement d’origine.

Cela devient clair après que la première traction de dyno prouve 116 ch aux roues avant. Deux autres courses se stabilisent à 117 ch, ce qui revient à environ 138 ch à la manivelle en utilisant le rapport de 15 %. Cela peut ne pas sembler impressionnant dans un monde fou de monstres de 700 ch directement sortis de l’usine, mais c’est au moins le double de la puissance du moteur de la Mini d’origine. Et le garçon est-ce que ça sonne paradisiaque à pleine ébullition.

internet

#Mini #Cooper #classique #avec #changement #moteur #Honda #sonne #bien #sur #dyno